l’Asie en sac.

Et hop ! rebelote , nous avons une fois de plus activé les machines ( comparution immédiate pour ceux qui dirons qu’on ne fait rien en i.e.f).

Vous connaissez le train-train pour mes continents en sac, impression , plastification etc.

D’ailleurs en parlant de plastification je vous conseille vivement de vous armer d’une plastifieuse qui tient le coup ,j’ai fait l’erreur d’en prendre une à prix mini  chez le magasin dont le nom signifie des gestes, des actes, un événement dont le déroulement dans le temps et les implications plus ou moins prévues constituent l’œuvre même ( chez « Action » quoi ) , après en avoir acheté et racheté…(pas bête non ,plutôt téméraire ) ,j’ai finalement compris qu’elle était bonne à un usage occasionnel ,bref, tous ça pour vous dire qu’il vaut mieux investir pour ne pas finalement perdre de l’argent bêtement .

Depuis le temps ,vous avez  compris qu’un continent ici désigne un nouveau guide  , un guide fin connaisseur , prêt à vous tirer par la manche pour vous raconter et faire explorer son continent .

l’Asie n’a pas dérogé à la règle , quelque coup de crayon plus tard et Li-Wei  était celle sur qui nous pouvions compter si l’envie d’un périple asiatique nous prenais !

Ne sois pas timide , présente toi !

Li-wei : 你好,我叫李伟…

euh ! Li-wei , ceux qui nous suivent ne comprennent pas forcément le chinois tu sais .

Li-Wei : Hi hi  ! Pardon , je disais bonjour , je m’appelle Li-wei et pour moi l’Asie n’a pas de secret !

Vous le savez j’essaie toujours tant bien que mal de rendre ludique nos apprentissages ( le formel , c’est tellement nian nian, ça me et nous gave très sincèrement ,mais bon, bien obliger d’en faire par moment ).

Li-wei ou plutôt un pavé de pâte auto-durcissante qui a pris forme ( je me demande depuis un moment ce que ça pourrait donner en pâte Fimo*, qu’est-que vous en dites ?  ).

Peinture faite! Elle était enfin prête.

Ce que contient ce sac ?

ce n’est pas ce qu’il contient qui compte

c’est ce qu’on y apprend ,sa nourriture, ses  lieux, sa culture .

Si on emportait l’Asie dans un sac , vous prendriez conscience que c’est plonger sa main au Japon , se balader à deux mains dans les rues de New-delhi et effleurer des endroits d’Arabie  ou encore toucher du doigt les rizières en Chine , rempli de beaux voyages, une évasion au fond d’un simple sac.

Animaux ,

monuments

et livres discrètement glissés ,

nous voilà parer .

Li-wei vas rejoindre les autres sur l’étagère s’il te plaît  , oui juste là,

Parfait !

 



 

Ce Tote-bag rejoint ceux-là:

Mon tour du monde à moi 4.

l’Europe en sac .

Les documents ci-dessus ici :

 

Retrouvez les autres documents où l’Asie figure  dans les mêmes sources en fin de cet article :

l’Europe en sac .

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s